Rencontre…

Dans les commentaires d’une note récente (Edit 2014 : cette note a été initialement publiée en mai 2007. Les commentaires existant sur la première version de ce blog n’ont pas été conservés), nous avions, Bruno et moi, insisté auprès de Laurence pour qu’elle se lance et ouvre à son tour un blog, en complément des commentaires très agréables qu’elle poste un peu partout.



Pourquoi écrire ? Comment écrire ? Elle avait déjà mentionné que des textes dormaient au fond de ses tiroirs. 
A l’occasion de cette nouvelle discussion, elle a précisé que son premier texte avait été publié en décembre 2000 dans Déclic sous le titre de « Rencontre » (Page 6 – Déclic n°72 – décembre 2000 – disponible au centre de documentation de l’Association Une Souris Verte à Lyon).



CouvVotreEnfantDifferentEn fait de « Rencontre », le texte avait été re-titré « Mon bébé » par Déclic, ce qui ne rendait pas la recherche facile…

J’ai donc lu ce texte et compris combien le titre de « rencontre » était tout indiqué. C’est un texte simple, le récit d’une naissance, de l’arrivée d’un enfant, du parcours des parents. C’est finalement très proche de ce que je retrouve sur les différents blogs que je visite. Relations parents professionnels de santé, diagnostic, mots qui manquent, tout y est. 

Je suis certain que vous êtes nombreux à avoir des textes, des poèmes, des chansons dans un coin de page, au fond d’un cahier, dans la mémoire d’un ordinateur. Alors si vous ne souhaitez pas créer de blog, cet espace vous est ouvert. Envoyez moi vos textes, vos lettres, vos écrits, je me chargerai de les publier dans ces pages.

… Et qui sait, cette note décidera peut-être Laurence à nous faire partager d’autres écrits ?


Avec son accord, et sous les encouragements de Marie, voici donc le texte paru en page 6 du Déclic n° 72 de Décembre 2000, et signé par Laurence :



Mon bébé


La nuit, le jour,

Je t’ai aimé.

Bien avant que tu naisses,

Bien sûr je t’ai imaginé

Comme n’importe quelle mère imagine son enfant.

Je voulais un petit garçon

J’ai eu mal, mais tu es arrivé

Un beau jour de fin d’été

Une journée froide et pluvieuse.

Mais ton papa et moi, on s’en foutait,

Heureux on était de ton arrivée tant espérée.

Et puis tout était trop beau,

Accouchement difficile, petit poids, analyse de sang,

Handicapé ils l’ont pas dit réellement,

Problèmes à surveiller ont-ils dit, rien de très grave,

A surveiller de près simplement.

Moi je m’en foutais, tu étais mon bébé, rêvé,

Attendu, espéré, inattendu,

Mon petit garçon, si mignon,

Hôpital d’urgence quelques jours après ta naissance ont-ils décidé,

Je te tenais très serré près de moi,

Je ne voulais pas que tu meures

Simplement,

Mon beau bébé.

A l’hôpital – silence, votre bébé, il a faim c’est tout,

C’est tout, nous voilà rassurés,

Mais le doute en nous subsiste, examens, radios à faire,

Non, non, kiné, il dit le médecin,

C’est donc pas si grave alors.

Il dit rien le médecin, les mots lui manquent,

Inquiets mais heureux, on rentre chez nous avec un bébé tout beau ;

Chez le kiné, les bébés y sont pas en très bonne santé,
et toi non plus d’ailleurs.

La vérité on nous l’a caché, ou on n’a pas voulu la comprendre,

Chez le libraire, rayon étudiant en médecine, pédiatrie, il y a une bible sur ta maladie. Est-ce bien la tienne ?

Oui, tout correspond, rendez-vous pris à Paris voir le médecin qui est l’auteur du livre,

Oui c’est confirmé, on a bien un diagnostic et une ébauche de ce que sera ton avenir, petit bonhomme.

Mon bébé tout cassé,

La chance a pas frappé à notre porte, le jour où tu es né,

Mais nous, tes parents, on a juré qu’on se battrait pour que la vie te soit la moins difficile qui soit, et que ton rire et ton sourire si chers à nos coeurs, retentissent tout au long de ta vie…


A Maxime, mon petit garçon-bonheur.



Laurence



Article initialement publié le 5 mai 2007
L’illustration de cet article reprend la couverture du livret édité par l’UNAPEI disponible ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.